Où souhaitez-vous
partager cette page?

La mairesse Diane Dallaire vous invite à être auteur de la politique de participation citoyenne de la ville.

Le 11 juin prochain, à 10h au Centre de congrès, venez vous prononcer sur vos façons préférées de participer à la vie municipale, lors d’une assemblée citoyenne.

Inscrivez-vous dès maintenant
  • Ville
  • Citoyens
  • Loisirs et culture
  • Affaires

Lacs et cours d'eau

Louis Jalbert
Lac Dufault
  • Algues bleu-vert

    Les cyanobactéries, ou algues bleu-vert, sont des microorganismes naturellement présents dans les plans d’eau à de faibles densités. Leur présence n’est donc pas un problème… tant que leur croissance reste limitée!

    Certaines espèces d'algues bleu-vert produisent des toxines nocives pour la santé. Ainsi, apprendre à reconnaître une fleur d'eau aide à la protection de tous. 

    Qu’est-ce qui favorise leur croissance? C’est principalement le phosphore rejeté en trop grande quantité.

    Les principales sources de phosphore sont :

    • Les effluents des installations septiques
    • L’épandage d’engrais
    • L’artificialisation des bandes riveraines
    • La pratique de certaines activités agricoles, piscicoles, forestières, etc.

    Documentation

  • Bande riveraine

    La bande riveraine est une zone de végétation de 15 mètres bordant les lacs et les cours d’eau. Elle contribue à la protection de la qualité de l’eau en retenant les sédiments, les nutriments et les polluants par filtration naturelle. La végétation permet également de stabiliser la rive et de la protéger contre l’érosion.

    Règlementation municipale

    Selon la règlementation municipale de la Ville de Rouyn-Noranda, tous travaux ou constructions sont interdits dans la bande riveraine.

    Toutefois, il est possible d’effectuer certains travaux suite à l’obtention d’un permis, tels que des travaux de stabilisation contre l’érosion et la mise en place d’un quai ou d’un puits.

    En bref…

    Interventions
    recommandées
    Interventions
    admissibles*
    Interventions
    interdites
    • Préserver l’état naturel de la rive
    • Restaurer les rives dégradées par l’implantation de végétation
    • Favoriser les végétaux indigènes
    D’autres mesures peuvent également s’appliquer en présence d’une plaine inondable.
    • Aménager un accès à l’eau d’une largeur maximale de 5 m (pente < 30 %)
    • Tailler une fenêtre de 5 m dans le haut du talus (pente > 30 %)
    • Réaliser un sentier d’accès, sans ajout de matériaux, qui suit un tracé sinueux
    • Construire un escalier sur pilotis
    • Installer un quai flottant, sur pieux ou pilotis
    * Sous condition d’une autorisation municipale.
    • Aménager une plage (remblayage)
    • Débroussailler, brûler ou abattre des arbres (sauf pour l’accès à l’eau de 5 m)
    • Construire un quai de béton ou sur encoffrement
    • Aménager une voie carrossable pour la mise à l’eau d’un bateau
    • Creuser, canaliser ou modifier le tracé d’un cours d’eau
    • Construire des barrages ou des digues
    • Prélever du gravier (dragage)
    • Aménager une rampe de mise à l’eau
    • Engazonner ou tondre
    • Épandre de l’engrais, des pesticides ou du paillis
    Source : Banderiveraine.org

    Documentation

    Liens utiles

    Consulter le règlement de zonage Nº 2015-844

  • Gestion des cours d'eau municipaux

    En vertu de la Loi sur les compétences municipales, la Ville de Rouyn-Noranda a compétence exclusive sur tous les cours d’eau présents sur son territoire. Dans le cadre de cette compétence, la Ville est dans l'obligation de réaliser les travaux requis pour rétablir l'écoulement normal des eaux des cours d'eau sous sa juridiction lorsqu'elle est informée de la présence d'une obstruction qui menace la sécurité des personnes ou des biens.

    Sécurité des biens et des personnes

    Pour bien gérer cette responsabilité, la Ville a besoin de la collaboration de tous ses citoyens pour être tenue informée de toute anormalité présente dans les cours d’eau de son territoire, tels que les barrages de castors ou toute autre obstruction d’une autre nature.

    Pour signaler la présence d’une obstruction ou d’une nuisance dans un cours d’eau, communiquez sans délai avec les Travaux publics au numéro 819 797-7121.

    Interventions dans un cours d'eau

    Aucune intervention n’est permise dans le littoral d'un cours d'eau sans que les autorisations nécessaires aient été émises au préalable par la Ville, en fonction des lois et règlements en vigueur.

    Avant d’entreprendre tous travaux à proximité d’un cours d’eau (enlèvement d’obstruction, entretien ou aménagement), vérifiez le règlement de zonage ainsi que la procédure à suivre pour effectuer une demande d’intervention auprès de votre inspecteur municipal.

    Consulter le règlement de zonage Nº 2015-844

  • Milieux humides et hydriques

    Séances d'information sur le nouveau Plan régional des milieux humides et hydriques

    Assistez à l’une des séances d’information :

    • 10 mai à 19 h à Montbeillard, salle communautaire (9632, boulevard Rideau)
    • 19 mai à 19 h à Mont-Brun, salle communautaire (9983, rang du Berger)
    • 24 mai à 19 h à l’hôtel de ville (100, rue Taschereau Est)

    Pour information : melissa.gagnon@rouyn-noranda.ca ou 819 797-7110 poste 7292

    Consulter la carte interactive du PRMHH

    Les milieux humides se déclinent en plusieurs types tels que les marais, les marécages, les tourbières et les étangs. Perçus par le passé comme des terres sans intérêt, les milieux humides sont maintenant reconnus pour les services qu’ils procurent, essentiels à notre qualité de vie. Par exemple, ces milieux contribuent à purifier l’eau en la filtrant et aident à prévenir les inondations en absorbant l’eau. Ils fournissent également un habitat unique et précieux pour la faune qui y trouve nourriture et refuge (orignal, ours, oiseaux, etc.).

    Toutefois, malgré l’importance de ces milieux, il peut s’avérer difficile de concilier leur protection et le développement du territoire.

    La modification de la Loi affirmant le caractère collectif des ressources en eau et favorisant une meilleure gouvernance de l’eau et des milieux associés (Loi sur l’eau), en 2017, est venue confier aux MRC le rôle d’élaborer des plans régionaux des milieux humides et hydriques (PRMHH).

    Le PRMHH est un outil de planification qui vise la conservation des milieux humides et hydriques, tout en favorisant le développement durable, sur le territoire d’une MRC. Il identifie les moyens à prendre afin de préserver la biodiversité et le maintien de services écologiques des forêts, des milieux humides, des lacs et des cours d’eau, sur les terres privées.

    Dans le PRMHH de la Ville, afin d’atteindre les objectifs de conservation, chaque milieu a été classé selon trois catégories en fonction de la planification du territoire et des enjeux environnementaux :

    • ceux qui doivent être protégés intégralement et où aucun travail ne sera autorisé;
    • ceux où il sera possible de réaliser certains travaux, mais qui demandent des mesures particulières;
    • ceux qui sont dégradés et devront être restaurés.

    Ce nouveau plan pourrait avoir des impacts pour certains citoyens ou entreprises possédant un terrain en milieux humides ou près d’un cours. Des exigences applicables selon la catégorie de conservation de leur terrain devront être respectées. Tout propriétaire est donc invité à consulter la carte interactive pour identifier la caractérisation de leur propriété.

    Permis et autorisation

    En vertu de la Loi sur la qualité de l’environnement, les travaux prévus dans un cours d’eau à débit régulier ou intermittent, dans un lac, un étang, un marais, un marécage ou une tourbière peuvent être assujettis à l’obtention préalable d’une autorisation ministérielle du ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MELCC). Une autorisation municipale est également nécessaire.

    Un technicien aux permis pourra valider cette information avec vous lors de l’émission d’un permis. 

    Carte de la matrice graphique pour visualiser les milieux humides

    Consulter la carte

  • Protection des lacs

    Programme de protection des lacs

    Pour éviter la dégradation des plans d’eau et lutter contre la présence de blooms d’algues bleu-vert, la Ville de Rouyn-Noranda a mis en place en 2009 un programme de protection des lacs. Ce programme vise la protection des lacs habités du territoire par une responsabilisation de tous les citoyens. Le programme comprend cinq grands volets :

    1. Réaliser un portrait et une caractérisation des lacs habités de la ville de Rouyn-Noranda
    2. Réaliser un relevé sanitaire des installations septiques en milieu riverain et assurer un suivi des installations polluantes
    3. Accompagner les associations de riverains existantes et susciter la formation de nouvelles associations afin de renforcer les compétences locales en matière de protection des lacs
    4. Accompagner les associations de riverains dans la réalisation d’un plan de gestion intégrée par bassin versant (PDE)
    5. Soutenir la mise en œuvre des PDE

    Les relevés sanitaires des installations septiques

    De 2009 à 2018, la Ville a réalisé un relevé sanitaire des installations septiques riveraines. Les objectifs de cette démarche étaient :

    • d’inventorier les installations existantes;
    • de classer les installations en fonction de leur degré d’impact sur l’environnement;
    • d’assurer un suivi des installations non-conformes.

    Documentation

    Foire aux questions Protection des lacs

    Association de riverains

    La Ville souhaite favoriser l’émergence d’associations de riverains qui sont une force indéniable dans la protection des lacs habités. Sur le territoire, près d'une dizaine d'associations formelles et informelles sont actives dans le domaine.

    Intéressé par la mise en place d’une association de riverain? Une Trousse de démarrage destinée aux associations est maintenant disponible! Consultez là pour avoir des trucs et des conseils facilitant à la fois la mise en place de votre association et sa gestion au fil du temps.

    Les plans directeurs de l’eau (PDE)

    Le PDE est un document qui rassemble les éléments d’information nécessaires à la compréhension des problèmes d’ordres hydrique et environnemental du bassin versant ainsi que les solutions d’intervention envisagées. Le PDE est donc un outil en évolution continuelle, qui permet une gestion plus efficace de l’eau en favorisant des actions concertées pour tous les usagers de l’eau. Au cours des dernières années, six PDE ont été élaborées pour les lacs suivants :

    • Opasatica - 2020
    • D'Alembert - 2017
    • Fortune, King-of-the-North et Mud - 2017
    • Hervé-Savard - 2016
    • Évain - 2016
    • Vaudray-Joannès - 2013

    Pour information

    Laurence Dupuis
    Conseillère en environnement
    laurence.dupuis@rouyn-noranda.ca
    819 797-7110, poste 7302

  • Quais municipaux

    Liste des quais municipaux et des rampes d'accès aux plans d'eau

    Quartier Plan d'eau Route d'accès Type de rampe
    de mise à l'eau
    Type de quai
    Arntfield
    Lac Opasatica Montée Opasatica Béton Quai béton et flottant
    Bellecombe
    Rivière Kinojévis Rang de Sainte-Agnès Béton
    Ciment + modulaire Candock
    Rivière Kinojévis Rang de la Marina -
    Camping Kinojévis
    Gravier N/A
    Baie Caron Rang du Quai Béton Quai en ciment
    Lac Rogers Route des Pionniers/chemin du lac Rogers Béton N/A
    Cléricy Rivière Kinojévis Rue du Rivage Gravier Quai flottant
    Lac Savard Montée du Lac Gravier Quai flottant
    Cloutier Lac Barrière Chemin Létourneau Béton Bois
    Destor Petit lac Dufresnoy Chemin Fortier Gravier Quai flottant
    Montbeillard Lac Opasatica Chemin de la Baie-à-l'Orignal
    (Domaine Baie-à-l'orignal)
    Béton Quai fixe
    Lac Opasatica Rang des Cormiers/chemin des Feuilles Gravier N/A
    Mont-Brun Rivière Kinojévis Rue des Mésanges Béton Quai flottant
    Rollet Rivière Solitaire Rue Lambert Béton N/A
    Rouyn-Noranda
    Lac Rouyn
    Le chemin d‘accès n’a pas encore de nom.
    Il est accessible via la route Osisko
    Gravier avec tapis de béton 
    N/A

    Installation des quais

    À partir de la mi-mai, l'installation des quais se fait de façon graduelle.

    Retrait des quais

    L’opération annuelle de retrait des quais municipaux débute à la fin septembre.

    Afin de veiller à la sécurité de notre équipe et de préserver les équipements, les retraits se font de façon graduelle selon la météo et la crue des eaux.

    Les rampes de mise à l’eau demeurent accessibles jusqu’à ce que l’hiver arrive à nos portes.

  • Zone inondable

    Les plaines inondables sont des étendues de terres devenant occupées par un cours d’eau ou un lac lorsque celui-ci déborde de son lit. Ces zones précaires méritent une attention particulière en raison de leur rôle écologique important, ainsi que des désagréments qu’elles peuvent occasionner lorsque ces terres sont habitées. En préservant ces zones, on évite que les problèmes se déplacent ailleurs, à des endroits inattendus et avec parfois des conséquences désastreuses pour les riverains.

    Ainsi, suite aux exigences du Gouvernement du Québec, la Ville a réalisé une cartographie des zones inondables sur son territoire. Dans ces zones, afin de prévenir ou de minimiser les dommages causés par les inondations, des dispositions d’aménagement particulières s’appliquent depuis le 29 juillet 2010. Ces dispositions sont inscrites dans le Règlement de zonage numéro 2015-844.

    Cartes des zones potentiellement inondables

    Documentation 

    Crue des eaux

    Une crue printanière est provoquée à la fonte des neiges par un gonflement des cours d'eau, à tel point que l'eau qui y circule déborde de ses rives et s'étale sur la zone inondable.

    La superficie totale drainée par le bassin versant de la rivière Kinojévis est de 4 125 kilomètres carrés (incluant les bassins des lacs Preissac et Beauchastel).

    Les inondations constituent donc un des risques naturels sur le territoire.

    En savoir plus sur la crue des eaux