Où souhaitez-vous
partager cette page?

  • Ville
  • Citoyens
  • Loisirs et culture
  • Affaires

Arbres et plantes

L'arbre et la forêt urbaine constituent une partie importante du patrimoine paysager de la ville.

  • Arbre municipal

    Pour signaler un bris ou effectuer une demande concernant un arbre municipal, contactez-nous au 819 797-7110 ou utilisez l’application mobile Voilà.

  • Abattage d'arbres

    Un certificat d'autorisation, délivré par la Ville de Rouyn-Noranda, est obligatoire pour toute personne qui désire abattre un arbre d’un diamètre de 0,15 m et plus mesuré à une hauteur de 1,30 m du sol situé en cour avant, latérale ou contiguë à une rue.

    Dans la rive d’un lac ou d’un cours d’eau, tout enlèvement d’espèces herbacées, arbustives ou arborescentes est interdit et nécessite une autorisation de la Ville.

    Tout arbre abattu doit être remplacé dans les 6 mois suivant l’abattage par un arbre ayant un minimum de hauteur à la plantation de 2 m pour un feuillu et de 1 m pour un résineux.

  • Contrôle de la végétation

    Il est de la responsabilité des propriétaires d’entretenir les arbres et arbustes pouvant nuire à la libre circulation des piétons, automobiles et véhicules de service dans les ruelles, les rues ainsi que sur les trottoirs.

    Dégagements demandés

    • Minimum 5 mètres de dégagement au-dessus des rues, ainsi que sur toute la largeur (fig. 1);
    • Minimum de 2,5 mètres de dégagement au-dessus des trottoirs, ainsi que sur toute la largeur (fig. 1);
    • Minimum 4,3 mètres de dégagement au-dessus des ruelles, ainsi qu’une largeur de 3,8 mètres (fig. 2).

    Figure 1 :

    Figure 2 :

    Renseignements supplémentaires

    • AVANT l'élagage ou l'abattage d'un arbre, vérifiez s’il est situé près d’un réseau de distribution électrique, pour plus d’information, visitez le site Web d’Hydro-Québec;
    • AVANT de procéder à l’abattage d’un arbre, vérifiez si un permis d’abattage de la Ville est nécessaire : Info-Permis 819 797-7568;
    • Au besoin, faites appel à des professionnels pour les travaux en hauteur;
    • Les branches et les troncs d’arbre de moins de 10 cm de diamètre sont acceptés gratuitement à l’écocentre Arthur-Gagnon situé au 210, avenue Marcel-Baril, Rouyn-Noranda.
  • Entretien des arbres

    L’arbre est un être vivant qui a la capacité de s’adapter aux différentes contraintes de son milieu naturel comme la température, le vent et le type de sol. En milieu urbain, l’arbre est contraint de vivre dans un environnement imposé avec certains facteurs de stress, dont l’isolement, la chaleur accrue, le sol compacté, le sel de déglaçage, de forts vents et de multiples blessures au tronc. Il requiert donc un entretien particulier afin de demeurer en santé et ainsi prodiguer ses bienfaits à la communauté. Cette fiche d’information a été créée afin de sensibiliser la communauté à l’importance de l’entretien des arbres en milieu urbain.

    Arrosage

    À la suite de sa plantation, l’arbre doit être arrosé de 2 à 3 fois par semaine tout au long de la première année, jusqu’à la chute des feuilles à l’automne (50 litres/arrosage).

    • L’arrosage doit être poursuivi durant la période de croissance à raison de 1 à 2 fois par semaine au cours des cinq années suivant la plantation.
    • L’arrosage doit être fait à débit lent, afin d’éviter que l’eau ruisselle et que le sol s’érode. Il faut s’assurer que l’eau atteigne les racines.

     En période de sécheresse, les phénomènes suivants sont observés :

    • Ralentissement de la croissance
    • Vulnérabilité aux insectes et maladies
    • Coloration automnale prématurée
    • Chute des feuilles prématurée

    Chez les conifères, les symptômes dus au manque d’eau n’apparaissent que plusieurs mois plus tard et ils se traduisent par :

    • Le feuillage devenu rouille au printemps
    • La perte importante d’aiguille

    Afin d’éviter le dépérissement de vos arbres et diminuer leur vulnérabilité aux insectes et maladies, vous devez les arroser régulièrement particulièrement en période de sécheresse.

    Protection

    Après la plantation, l’installation d’une protection au pied de l’arbre est recommandée afin d’éviter les blessures causées par les outils servant à couper le gazon.

    Une protection hivernale que l’on installe temporairement à l’automne est également recommandée pour protéger les jeunes arbres contre les gélivures, les équipements de déneigement ainsi que les sels de déglaçage.

    Élagage

    Après la plantation, retirez les branches mortes ou brisées à l’aide d’un sécateur préalablement désinfecté avec une solution d’eau de javel ou d’alcool à 70 %. La taille de formation du jeune arbre doit être effectuée selon le type d’aménagement désiré. La taille peut être commencée dès l’année suivant la mise en terre. Le but de cette intervention est d’obtenir un tronc et une structure robustes et durables. Certaines normes doivent être respectées afin que l’arbre se développe correctement. Vous pouvez vous référer aux normes élaborées par le Bureau de normalisation du Québec.

    Arbre mature

    Lorsqu’un arbre atteint sa maturité, il a besoin de moins d’attention, cependant il nécessite tout de même un entretien minimal.

    Avec le temps, certaines branches meurent ou se brisent naturellement. Afin d’assurer la pérennité de l’arbre et un environnement sécuritaire, une évaluation périodique est recommandée.

    Lorsque la présence de branches mortes ou brisées est importante, un élagage d’assainissement peut être effectué par un professionnel.

  • Maladies

    Maladie du nodule noir

    Le nodule noir est une maladie causée par un champignon qui affecte particulièrement les cerisiers cultivés et sauvages.

    Signe visible : boursoufflures noires envahissant les branches infectées.

    Effets négatifs du champignon :

    • Les arbres atteints sont grandement affaiblis et risquent de mourir à moyen terme.
    • Le champignon se propage de branches en branches ainsi que dans les arbres sains avoisinants.

    Mesures à prendre :

    • Couper les branches infectées 10 cm sous la base des nodules à chaque saison.
    • Nettoyer les outils entre chaque coupe avec de l’alcool à friction.
    • Jeter ou brûler immédiatement les résidus de taille pour détruire le champignon.
    • Abattre les arbres trop fortement atteints. (Permis obligatoire en cour avant)

    Mesures préventives :

    • Maintenir la vigueur des arbres en fertilisant et en arrosant lors de sécheresse.
    • Choisir des variétés moins sensibles au champignon.
  • Plantation d'un nouvel arbre

    La Ville de Rouyn-Noranda considère que le capital arboricole augmente la qualité de vie des citoyens. En plantant à votre tour un arbre, vous contribuez activement au maintien ainsi qu’à l’accroissement de la qualité de notre environnement.

    Étape 1 : Choisir le meilleur emplacement

    Avant de procéder à la plantation, il est primordial de déterminer l’emplacement de l’arbre en considérant les facteurs limitants afin d’assurer sa pérennité et ainsi éviter les problématiques futures.

    L’emplacement d’un nouvel arbre doit :

    • S’agencer avec les arbres déjà en place, s’il y a lieu;
    • Prendre en considération le déneigement;
    • Être situé à 2 mètres des conduites souterraines (aqueduc, égouts, gaz) ainsi que du bâtiment principal;
    • Être à une distance raisonnable du réseau de distribution électrique. Référez-vous aux distances recommandées par Hydro-Québec
    • Être situé à 5 mètres d’un lampadaire public, pour les arbres à grand déploiement (érable, frêne, tilleul, chêne, orme, etc.);
    • Être situé à 2 mètres de toute emprise publique, limite de propriété et de toute servitude (que ce soit de passage, de vue ou publique pour les réseaux d’Hydro-Québec, Télébec, aqueduc et égouts);
    • Être situé à l’extérieur du triangle de visibilité routier (coin de rue, entrée charnière, arrêt, etc.).

    Étape 2 : Choisir la bonne essence d'arbre

    Selon l’emplacement préalablement déterminé et l’espace disponible, vous pouvez maintenant choisir une essence en tenant compte de ses caractéristiques :

    • Résineux ou feuillus
    • Zone de rusticité
    • Type de sol nécessaire
    • Hauteur / largeur
    • Tolérance à l’ombre

    Restriction municipale :

    • 12 mètres de toute infrastructure :
      • Érable argenté;
      • Érable à Giguère;
      • Tout arbre de la famille des peupliers;
      • Tout arbre de la famille des saules.
    • Le peuplier et le saule doivent être plantés à plus de 6 mètres d’une ligne de propriété.
    • L’érable argenté doit être planté à plus de 1 mètre d’une ligne de propriété latérale ou arrière.

    Étape 3 : La mise en terre

    La meilleure période pour procéder à la plantation d'un arbre est généralement le printemps ou l’automne.

    Voici les étapes de la mise en terre :

    1. Retirer l’arbre de son contenant et tailler les racines spiralées;
    2. Dégager le dessus de la motte pour établir le niveau du collet;
    3. Déterminer la hauteur réelle de la motte en fonction du collet;
    4. Creuser la fosse de plantation à la profondeur adéquate. (La fosse de plantation doit avoir la même hauteur que le contenant et une largeur correspondant à deux fois le diamètre du contenant;
    5. Déposer la motte dans la fosse de plantation et s’assurer que le niveau du collet correspond au niveau du sol fini, et, si cela est nécessaire, rectifier;
    6. S’assurer de la verticalité du végétal et de son alignement dans l’aménagement;
    7. Ajouter le terreau de remplissage par couches successives de 15 à 20 centimètres et tasser, sans trop compacter, jusqu’au niveau du collet et du sol fini;
    8. Arroser abondamment et en profondeur et, au besoin, irriguer graduellement afin d’éviter le ruissellement;
    9. Épandre de 8 à 15 centimètres d’épaisseur de paillis, avant tassement, sur toute la surface de la cuvette (le tronc doit être maintenu libre de paillis sur un rayon de 10 à 15 centimètres et le paillis doit être vérifié et renouvelé, au besoin, afin de maintenir son épaisseur).

    Il est recommandé de stabiliser l’arbre après sa plantation, lorsque le site est exposé aux forts vents, constitué de sols instables, détrempés ou soumis aux inondations saisonnières. Le système de stabilisation doit être inspecté et vérifié annuellement afin d’éviter des blessures à l’arbre et il doit être enlevé dès que sa fonction de soutien vertical n’est plus nécessaire (2 ans).

  • Programme Je plante un arbre

    Objectifs du programme

    Le programme Je plante un arbre vise à encourager les propriétaires résidentiels à planter un arbre ornemental en cour avant ou en marge latérale afin d’augmenter le capital vert de la ville.

    À cette fin, le Service de la foresterie de la Ville offre :

    • des conseils sur le choix de l’essence d’arbre selon l’environnement;
    • des recommandations sur l’emplacement où effectuer la plantation;
    • des conseils sur la technique à la plantation;
    • une somme de 80 $ pour rembourser une partie des frais (conditionnelle aux critères d’admissibilité).

    Admissibilité au programme

    La demande doit être faite par le propriétaire d’un terrain sur lequel une résidence est bâtie. La demande soumise doit répondre à tous les critères suivants :

    • Avoir complété et soumis le formulaire de demande de subvention au bas de la page (lorsque le programme est en cours).
    • Être situé sur une propriété résidentielle.
    • Être situé en zone urbaine (voir la carte de votre quartier au bas de cette page).
    • Le terrassement doit être complété.
    • La plantation devra être effectuée en façade ou en marge latérale.
    • Une limite d’un arbre par adresse sera admissible.
    • L'arbre devra être planté avant le 1er novembre de l'année courante.

    Clientèles non admissibles

    • Demande déposée par un locataire.
    • Édifices à logements, commerces et industries.
    • Le remplacement d’un arbre en cour avant ayant été abattu sans l’obtention préalable d’un certificat d’autorisation de la Ville.
    • Propriété située en zone rurale.

    Essence d’arbre, plantation et localisation

    Essence adaptée : zones de rusticité* 3, 2, 1.

    * Les zones de rusticité sont des régions géographiques établies par Agriculture Canada.
      Elles permettent de classer les plantes selon leur résistance aux froids de l’hiver. Rouyn-Noranda se trouve dans la zone 2
    a.

    Liste des essences ornementales admissibles 

    Feuillus

    Résineux
    • Tilleul
    • Chêne (à gros fruits, rouges)
    • Frêne
    • Orme d’Amérique
    • Cerisier
    • Pommetier
    • Érable rouge
    • Marronnier de l’Ohio
    • Lilas japonais
    • Noyer cendré
    • Autre (validation nécessaire)
    • Épinette (blanche, bleue sp., de Norvège)
    • Pin (blanc, rouge, sylvestre)
    • Sapin baumier
    • Mélèze (laricin, d’Europe, du Japon)

    Hauteur minimale de l’arbre à la plantation :

    • Pour un feuillu, l’arbre devra avoir au moins 2 mètres de hauteur.
    • Pour un résineux, l’arbre devra avoir au moins 1,20 mètre de hauteur.

    Consignes à la plantation

    • Une fois planté, l’arbre devra être vigoureux et en bonne santé. Il ne doit pas avoir de blessure affectant le tronc.
    • L’arbre doit être planté bien droit, à la verticale et à égalité avec le sol existant.
    • La fosse de plantation doit avoir au minimum 2 fois le diamètre du pot contenant l’arbre.
    • La gaine (sellette) retenant l’arbre au tuteur doit être installée au bout de ce dernier.
    • Rubrique Plantation d'un nouvel arbre.

    Respect des normes de dégagement (distances)

    • L’emplacement du nouvel arbre doit s’agencer avec les arbres déjà en place s’il y a lieu.
    • Les conduites souterraines (aqueduc, égouts et gaz) et les bâtiments : au moins 2 mètres.
    • Les poteaux et les réseaux de distribution électrique de moyenne tension : voir les normes d’Hydro-Québec spécifiées dans le guide intitulé Le bon arbre au bon endroit.
    • Les lampadaires publics, arbres à grand déploiement (érable, frêne, tilleul, chêne, orme, etc.) : au moins 5 mètres
    • Toute emprise publique, toute limite de propriété et toute servitude (que ce soit de passage, de vue ou publique pour les réseaux d’Hydro-Québec, Télébec, aqueduc et égouts de la Ville) : au moins 2 mètres.

    Entretien

    Des soins particuliers devront être apportés au nouvel arbre afin qu’il demeure en bonne santé pour une période minimale de trois ans.

    Un arrosage adéquat, l’installation d’un protecteur de pied, d’un tuteur, d’une protection hivernale ainsi qu’une attention particulière lors du déneigement sont des actions bénéfiques à la santé des arbres.

    Partenaires

    Pépinière Aiken

    Pépinière Dorobi

    Centre jardin Lac Pelletier

    Cartes des milieux urbains

    Information

    Service de la foresterie

    Téléphone : 819 797-7110, poste 7409
    Courriel : joanie.laplante@rouyn-noranda.ca

  • Ruelles vertes

    L’aménagement d’une ruelle verte est un projet collectif. Il est le résultat d’un désir d’embellissement de l’espace public et d’une mobilisation citoyenne. À l’origine, les ruelles ont été conçues à des fins d’utilité publique. En repensant leur aménagement, il est possible de se réapproprier cet espace tout en conservant son accessibilité.

    La démarche de création d’une ruelle verte implique la création d’un comité formé de citoyens, résidant en bordure de la ruelle, qui propose un concept pour la réaménager. Le projet, qui doit être simple et peu coûteux, se réalise en collaboration avec la Ville, qui participe financièrement au projet.

    Guide d’implantation d’une ruelle verte

    Afin de garantir le succès du projet, certains critères doivent être respectés et des étapes doivent être réalisées. Le Guide d’implantation d’une ruelle verte explique clairement l’ensemble de la démarche.

    Formulaires pour le dépôt d’un projet de ruelle verte

    Pour information

    Service de l’aménagement du territoire et de l’urbanisme
    Téléphone : 819 797-7110, poste 7292
    Courriel : melissa.gagnon@rouyn-noranda.ca

  • Conseils horticoles

    Rédigés par l’équipe de l’entretien des parcs, ces quelques conseils horticoles sont basés sur l’expérience des plantations dans les parcs municipaux, dont le Parc botanique à Fleur d’eau.

    Consulter la page « Conseils horticoles »